Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Réunion du collectif

Nous nous rencontrons chaque mercredi à 20h30,

salle de la crèche à Poussan (à coté de la mairie)

 

Venez vous informer

Venez débattre

Venez participer à cette lutte  

 

 

 

 

Collectif NON à hinterland

Adresse postale :

chez Biocoop. Av de la Barrière.

34540. Balaruc le vieux

 

Mail :

non-hinterland@orange.fr

 

  LOGOenvoi

 

Pour l'inscription à la Newletter, veuillez cocher uniquement "notifications de publication d'articles"

 

4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 16:11

Document-numerise-copie-2.jpg

Repost 0
Published by collectifnonhinterland - dans Prises de position
commenter cet article
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 12:41

Midi Libre

le 05-03-12

 

Entre Poussan et Jacky Morgo, c'est une très longue histoire. Né peu avant la guerre, «élevé » au village, il a a découvert, parcouru et appris à aimer son environnement, son territoire. Enseignant de 1959 à 1996 à l'école primaire puis au collège de la Salle, il a toujours œuvré au maintient de cet amour de la terre auprès de toutes les générations d'élèves.

 

Aujourd'hui il «entre en résistance » contre les projets qui pourraient porter atteinte à Poussan. « J'ai vécu l'évolution démographique et économique de ma commune qui est bien vite passé de 2000 à presque 6000 habitants aujourd'hui. Cette évolution inéluctable, a profondément modifié notre cadre de vie. De belles réalisations ont vu le jour dans le domaine de l'éducation, du sport et des loisirs. Par contre je me suis toujours élevé, avec d'autres Poussannais contre, par exemple, l'extension de l'exploitation de la carrière, au nord du village. Nous n'avons pas été suivis et aujourd'hui nous en payons le prix écologique : une plaie béante dans une garrigue massacrée et plus encore si l'on tient compte du projet d'agrandissement de l'exploitation de cette carrière. »

 

Lorsque l'on évoque le projet d'Hinterland, l'inquiétude grandit : « Avec ce projet d'implantation du complexe industrialo-portuaire de Sète aux abords de l'agglomération, je sens mon village menacé. Sans idée partisane ou politique, c'est mon attachement à Poussan qui me pousse à m'opposer farouchement à ce projet. Que le port de Sète se développe c'est tout à fait normal, mais dans une zone plus proche des structures existantes. Nous avons déjà l'autoroute et bientôt la ligne à grande vitesse. Cela suffit ! On ne peut d'un côté favoriser l'accroissement de la population et de l'autre restreindre son espace de liberté. Et que dire des conséquences gravissimes que ce projet entraînerait pour l'étang de Thau et ses activités économiques, la conchyliculture en particulier, ainsi que pour les terres agricoles supprimées. »
Malgré la réunion d'information organisée par la mairie, il n'est pas rassuré. « Quand M. Navarro déclare que la réalisation de ce projet sera de 'haute qualité environnementale' et qu'il pourrait créer 1600 emplois, je me contenterai de rappeller que tout ce qui est excessif est vain. »

C'est « naturellement » comme il le dit qu'il a rejoint le collectif Non Hinterland. Il espère que les membres de cette association seront toujours plus nombreux, afin de préserver la qualité de vie à Poussan et refuser «le bétonnage et le goudronage de terres aux portes du village. Pensons aux générations futures. Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas» conclut-il.

Repost 0
Published by collectifnonhinterland - dans Prises de position
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 18:38

motion-balaruc.jpg

Repost 0
Published by collectifnonhinterland - dans Prises de position
commenter cet article